...........

INSTITUTEURS ET HISTOIRE AUX AD DE LA MARNE

état des mémoires et travaux historiques réalisés par des instituteurs au XIX° siècle

Remerciements à M. Lionel Gallois, Directeur des Archives Départementales
pour nous avoir communiqué cet état

 

1. Monographies scolaires composées pour l’exposition universelle de 1889

Ces mémoires comportent en général une présentation de la commune, l’histoire des écoles, ainsi que des plans de la commune et des écoles.

 

Trois mémoires conservés en sous-série J continue :

-         J 3496. Monographie de l’école de Saint-Saturnin, par Lesœurs, instituteur, 1888 ;

-         J 3497. Monographie de Sept-Saulx, par Roussy, instituteur, 1888 ;

-         J 3499. Commune de Saint-Ouen, par Élysée Mothé, 1888.

 

En série T, dans les fonds d’archives des établissements d’enseignement :

-         T 2425. Archives de l’école publique de garçons de Saint-Memmie : Monographie de l’école de Saint-Memmie, rédigée par Nicolas Leclère, instituteur, 1888 ;

-         T 2430. Archives de l’école publique miste de Sogny-aux-Moulins : Monographie de la commune de Sogny-aux-Moulins rédigée par Arnoult, instituteur, 1888 ;

-         T 2434. Archives de l’école publique mixte de Soudron : Monographie de l’école rédigée par Albert Drouin, instituteur, 1889.

 

Archives communales déposées de Toulon-la-Montagne :

*E dépôt 45. Monographie de l’école de Toulon-la-Montagne, par Louis Frot, instituteur, 1888 (avec plan de la commune d’après le cadastre).

 

 2. Mémoires réalisés dans le cadre des concours de la Société d’agriculture, commerce, sciences et arts de la Marne (ou Société académique de la Marne)

 

1 J 96. Concours de la Société académique de 1843 :

-         Statistique de la commune de la Veuve, par Sergent, instituteur.

 

1 J 119. Concours de la Société académique de la Marne de 1866 :

-         Histoire et archéologie : Recherches historiques, archéologiques et statistiques sur Hans par Richard-Adnet, instituteur à Hans.

 

1 J 134. Concours de la Société académique de la Marne de 1882 :

-         Histoire et archéologie :

-         Etude historique et archéologique sur Vitry-en-Partois, avant 1544 jusqu’en 1882, par J. Hagnerelle, instituteur à Vitry-en-Perthois ;

-         Description de vingt monnaies anciennes recueillies sur le territoire de Perthes (Haute-Marne), par H. Barrois, instituteur à Haussignémont.

 

1 J 138. Concours de la Société académique de la Marne de 1886 :

-         Histoire et archéologie : Les temps préhistoriques dans la Marne. L’âge de la pierre dans la vallée du Petit-Morin, par D. Rice, instituteur à Boissy-le-Repos.

 

1 J 143. Concours de la Société académique de la Marne de 1891 :

-         Histoire artistique :

o       Monographie de Fleury-la-Rivière, par A. Fay, instituteur retraité à Germaine ;

o       Monographie du Meix-Tiercelin, par Denizet, instituteur du Meix-Tiercelin ;

 

1 J 146. Concours de la Société académique de la Marne de 1894 :

-         Histoire et archéologie : Histoire de Pontfaverger, par Charles Nicol, instituteur à Châlons ;

 

1 J 147. Concours de la Société académique de la Marne de 1895 :

-         Histoire et archéologie : Notice sur la bataille de Champaubert et la colonne commémorative, par G. Schmitte, instituteur à Champaubert.

 

1 J 148. Concours de la Société académique de la Marne de 1896 :

-         Histoire et archéologie : Monographie de Damery, par Fay-Parent, instituteur en retraite à Germaine.

 

1 J 149. Concours de la Société académique de la Marne de 1897 :

-         Sciences : Notice sur les marais de Saint-Gond. Histoire, par E. Guénard, instituteur à Courjeonnet (second rapport en 1898 sur l’amélioration agricole).

 

1 J 151. Concours de la Société académique de la Marne de 1899 :

-         Histoire et archéologie : « Rapport sur la Monographie de la commune d’Aigny par Ulysse Ginat, instituteur à Châlons ».

 

1 J 152. Concours de la Société académique de la Marne de 1900 :

-         Histoire et archéologie : Mémoire sur deux stations de l’âge de la pierre, par E. Beck, instituteur à Villers-aux-Bois.

 

1 J 153. Concours de la Société académique de la Marne de 1901 :

-         Histoire et archéologie : Histoire de Dommartin-Lettrée, par L.-H. Bourgeois, instituteur à Dommartin.

 

1 J 154. Concours de la Société académique de la Marne de 1902 :

-         Histoire et archéologie : Le patois de Moiremont, par P. Appert, instituteur à Moiremont.

 

1 J 155. Concours de la Société académique de la Marne de 1903 :

-         Histoire et archéologie : Le patois de Courtisols, ses rapports avec les patois marnais, par E. Guénard, instituteur à Courjeonnet.

 

1 J 156. Concours de la Société académique de la Marne de 1904 :

-         Histoire et archéologie : Essai sur le patois de Sermaize-les-Bains, par C. Lucot, instituteur à Bassuet.

 

1 J 158. Concours de la Société académique de la Marne de 1906 :

-         Histoire et archéologie : Monographie de Tillois, par Thibault, instituteur à Ville-en-Tardenois.

 

1 J 162. Concours de la Société académique de la Marne de 1910 :

-         Histoire et archéologie : Grottes néolithiques, Chambres sépulcrales de l’époque préhistorique, par Roland, instituteur à Villevenard ; rapport.

 

1 J 165. Concours de la Société académique de la Marne de 1913 :

-         Histoire et archéologie : Le patois des environs de Montmirail, par Fouré, instituteur à Courbetaux.

 

3. Divers

 

F 42 [fonds Guillemot]. […] Historique de l’instruction primaire dans la commune de Sillery, 1888, sans doute de l’instituteur Charles Nicol.

 

J 2745. Répertoire des événements arrivés au village d’Euvy en l’année 1814 et suivantes au sujet des troupes, par Jean-Baptiste Quentin Charlot, instituteur (photocopie du manuscrit).

 

J 3495. Histoire locale de Larzicourt, par Brisson, instituteur, 20 décembre 1914 : notice historique avec illustrations de cartes postales. « L’histoire locale a pris, en ces dernières années, une importance exceptionnelle. N’est-ce pas utile de faire revivre le passé par les faits historiques qui se sont déroulés dans nos villages ? N’est-ce pas un puissant moyen d’entretenir le sentiment patriotique et l’attachement au lieu qui nous a vus naître, que l’étude des ruines qui subsistent encore sur nos pas et qui attestent tout un passé de souffrances ? C’est à l’instituteur de chaque village qu’il appartient de recueillir les matériaux de l’histoire locale, de conserver, de faire renaître le souvenir de nos anciens établissements, de nos anciennes institutions. Ce sont précisément ces ruines, datant de plusieurs siècles, qui nous font chérir et vénérer notre pays, et qui nous montrent que c’est un devoir de le servir et une honte de le laisser déchoir » (« Introduction »).

 


 

ACCUEIL

HAVERNAS

ANNUAIRE  SITES

CONTACT